Gestes de Chantier

Le Diptyque

date. 2020

partenaire. L'Hôtel Pasteur (Rennes)

subventions. Rennes métropole / Fédération Française du bâtiment

Depuis le démarrage des travaux de l’Hôtel Pasteur à Rennes, le bâtiment s’est métamorphosé sous l’objectif de la caméra du collectif l’Oeilleton. A partir de l’observation des artisans au travail a débuté la constitution d’un abécédaire de chantier rendant visible la particularité de chaque corps de métier. 

A ce jour 12 lettres ont été réalisées : A-Amiante, B-Brique, C-Curage, E-Escalier, I-Isolent, G-Gonds, M-Maçon, O-Ossature, P-Plaquiste, S-Soudure, T-Tasseau, V-Volige, Z-Zinc.

Déplacement, engagement dans l’effort, précision, portée, jeté, équilibre, au cours du travail, le rapprochement entre le corps de l’artisan et celui du danseur est apparu comme une évidence. Alors, dans la continuité du travail est né le projet de réaliser un diptyque dans lequel le geste artisan serait accompagné d’un geste dansé.

 

Invitée par le collectif, Léna Massiani a souhaité contribuer à cette réalisation en pensant chaque lettre du diptyque comme un duo. Ainsi, l’abécédaire des gestes artisan a été réinvesti par la danse pour tenter d’établir des concordances, tisser des liens, créer des résonances.

Le diptyque compte à ce jour 5 lettres : B-Brique, G-Gonds, M-Maçon, S-Soudure,  V-Volige.  

 

Gestes de Chantier # le diptyque sera proposé au public en projection in situ à l’Hôtel Pasteur à l’occasion de son inauguration en janvier 2021 (dates à confirmer).

Avec Mathilde Vrignaud et Lucie Germon

La performance in situ

date. projet en cours (premier essai dans le cadre du festival Avec Vues -cinéma et architecture- du16 au 18 avril 2021 à Auray et Vannes)

partenairesCAUE 56 et la Maison de l'Architecture et des espaces en Bretagne

La performance in situ s’appuie sur ce qui constitue la nature même d’un chantier : un espace en transformation permanente.

Par ailleurs, est privilégié un travail autour de la manipulation de matériau brut, mais aussi de matériel et d’objet symbolique du chantier.  

Ainsi donc, un bloc de béton cellulaire, une volige (que l’on trouve dans le diptyque), quelques briques, un chariot pour transporter le matériel, sont tout à la fois les objets à partir desquels le geste se développe que le support scénographique. D’autres viennent compléter la mise en place de cet environnement modulable, un néon de chantier, un niveau laser.  

Enfin, la projection de l’abécédaire de chantier (projet initial de l’Oeilleton) devient ici un accompagnement sonore et visuel donnant un rythme, une temporalité et un écho à l’action de la performance.      

 

In situ, Gestes de Chantier # la performance est mobile et s’adapte à tout type de lieu. Le geste inhérent à la manipulation de matériau et d’objet se déploie dans l’espace d’un site spécifique. Dès lors, l’engagement physique et l’organisation corporelle que nécessite certaine manipulation sont approfondis, ce qui permet un basculement vers un état de danse plus poussé encore.  

Avec Mathilde Vraignud, Lucie Germon et Léna Massiani