date. projet en cours

résidence. Réservoir Danse (Rennes) /de mars à avril 2021

A ce jour, l’envie est d’imaginer une forme qui permettrait au projet de visite sensible et immersive (2017) de devenir Environnement Chorégraphique. Celui-ci n’est pas envisagé comme une forme spectaculaire de la visite sensible et immersive. Il ne s’agit pas de mettre en scène un espace urbain, ni de créer un spectacle dans une architecture. Sans perdre l’objectif initial, c’est-à-dire permettre à des visiteurs de découvrir un site à l’écoute de leur corps dans cet espace même, l’Environnement Chorégraphique entend approfondir la découverte sensorielle d’un site en partageant avec des visiteurs l’expérience sensible que des danseurs.ses peuvent avoir avec un espace urbain. Ainsi donc, l’Environnement Chorégraphique est pensé comme un objet pouvant se déplacer à différents endroits, pouvant s’y adapter, s’y inscrire, voire s’y fondre et s’y confondre. Il se présentera comme un dispositif dansé conçu pour un site spécifique, et dans lequel des visiteurs pourront entrer.

L’enjeu sera de trouver un équilibre entre l’intervention de danseurs.ses donnant corps aux ambiances et à l’architecture d’un site et l’expérience sensible des visiteurs que permet leur engagement corporel.

Avec Lucie Germon, Mathilde Vrignaud, Anne Guillemin, Léna Massiani

IMG_8105.JPG