date. 2022

résidence. Réservoir Danse (Rennes).

subventions. Réservoir Danse reçoit "l'aide à la résidence" de la Drac Bretagne.

                  La compagnie reçoit la subvention "Les rennais prennent l'art", dispositif

                  de la ville de Rennes.

 

Environnement Chorégraphique est un projet de territoire réalisé en collaboration avec des habitants.es d'un quartier, d'une commune, d'une ville.

Son émergence nécessite le temps d'une saison culturelle. S'intéressant aux espaces urbains aux alentours d'une structure d'accueil, il sollicite et met en relation différents lieux culturel et social de ce même territoire. Ces lieux sont relais auprès des habitants.es.

Lors de sa mise en oeuvre à Rennes, les partenaires du projet ont été Réservoir Danse (lieu d'accueil), le FRAC Bretagne, le centre social (Villejean), le Tambour, Rennes 2, le Cadran.

Le projet artistique : visite guidée et dansée prenant la forme d’un parcours dans lequel l’on se demande quelle place notre corps prend et peut prendre dans l'architecture et l'urbanité. Des visiteurs sont invités à découvrir et à explorer une rue, un morceau de quartier, une école, un parc, un jardin (etc.) accompagnés par des danseurs.ses de la compagnie et des habitants.es. Ce groupe devient le partenaire d’expérience et relais du sensible. Les invités peuvent ainsi approfondir la découverte sensorielle d’un site en partageant l’expérience sensible que leur guide en auront.

Dispositif immersif et performatif, Environnement Chorégraphique joue avec les limites de trois postures : ce qui est donné à expérimenter, ce qui est donné à partager et ce qui est donné à voir.

Organisation : des ateliers chorégraphiques sont menés tout au long de la saison avec différents groupes et à différents endroits du territoire. Ceux-ci peuvent faire l'objet d'une présentation, mais ils sont surtout l'occasion d'une première rencontre avec la chorégraphe.

A la suite de cela, une mise en commun est proposée à tous.tes les participants.es. Ils et elles se rencontrent pour l'élaboration d'un Environnement Chorégraphique à la mesure du territoire. Il s'agit de créer une unité de temps et d'espace, un lieu de rencontre, dans des territoires parfois morcelés.

C'est pendant ce temps de mise en commun que les danseuses rejoignent le groupe.


Les participants.es expriment leur façon de vivre un territoire : durant les ateliers les témoignages parlés et dansés sont recueillis sous la forme d’enregistrements sonores, discussions et/ou entretiens individuels avant, pendant, après l’expérience de la danse, et de prises de vues (photographiques et/ou filmées. A partir de cela, une exposition de l'immersion vient clore le projet. 
 

Autres rendez-vous : la chorégraphe aime proposer d'autres temps de rencontres, comme des séances ciné-danse, des présentations /discussions sur ce que peut être la danse in situ, des ateliers adaptés aux personnes âgés ou au très jeune public.  

Mise en oeuvre : Léna Massiani

Collaboration artistique : Lucie Germon, Anne Guillemin, Mathilde Virgnaud

Performance : Lucie Germon, Anne Guillemin, Mathilde Vrignaud, Léna Massiani et des habitants.es.

A écouter, témoignages d'habitantes du quartier Beauregard (Rennes, 2022).

https://www.youtube.com/watch?v=eCr8x2HDl3M

press to zoom

press to zoom
Sortie de résidence 2.
Sortie de résidence 2.

press to zoom

press to zoom
1/13